LatinModifier

ÉtymologieModifier

(Latin tardif) Apparenté au breton bras (« grand ») et à grandis, gravis, de l’indo-européen commun *gʷretso-[1] (« gros, épais »).

Adjectif Modifier

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif grossus grossă grossum grossī grossae grossă
Vocatif grosse grossă grossum grossī grossae grossă
Accusatif grossum grossăm grossum grossōs grossās grossă
Génitif grossī grossae grossī grossōrŭm grossārŭm grossōrŭm
Datif grossō grossae grossō grossīs grossīs grossīs
Ablatif grossō grossā grossō grossīs grossīs grossīs

grossus \Prononciation ?\ (comparatif : grossior, superlatif : grossissimus)

  1. Gros.
    • vestis grossior. — (Sulp. Sev. Dal. 1, 21)
      étoffe grossière.
    • et celata erant in ipsis ostiis templi cherubin et scalptura palmarum sicut in parietibus quoque expressa erat quam ob rem erant et grossiora ligna in vestibuli fronte forinsecus — (Ezechiel, 41:25)
      Et il y avait des chérubins et des palmes travaillés en sculpture aux portes mêmes du temple, comme on en voyait à ses murailles ; c’est pourquoi il y avait de grosses pièces de bois au frontispice du vestibule par le dehors.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif grossus grossī
Vocatif grosse grossī
Accusatif grossum grossōs
Génitif grossī grossōrum
Datif grossō grossīs
Ablatif grossō grossīs

grossus \Prononciation ?\ masculin

  1. Figue qui n'arrive pas à maturité.

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage