Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Onomatopée Modifier

grrr invariable

  1. Onomatopée qui représente les grognements d’un chien, ou d’un autre animal.
    • Quand mon lion a vu arriver le vétérinaire il a poussé un de ces rugissements « GRRR ! ». — (Raymond Devos, Matière à rire, Plon)
  2. Onomatopée utilisée pour exprimer la frustration, ou la colère.
    • Grrr… J’ai préféré ne rien répondre et j'ai serré les dents pour m'assurer de ne laisser échapper aucun juron. — (Rose-Line Brasset, Juliette à Rome, Kennes Éditions, 2017)
    • Bipbip ! Bipbip ! Mon réveille-matin !? Grrr ! J'avais oublié que l’année scolaire débute aujourd’hui. — (Louise Leblanc, Marie-Louise Gay, Sophie vit un cauchemar, Éditions La courte échelle, 1996)
    • Grrr : là aussi, plus la colère (pas forcément sérieuse…) est forte, plus il y a de r. — (Onomatopées, borborygmes et expressions, Le blog de Theoliane, 14 juin 2008)

PrononciationModifier

  • France (Yvelines) : écouter « grrr »

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Onomatopée Modifier

grrr invariable

  1. Grrr.