Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Formé de guerre et clôture, en référence à la frontière séparant les territoires respectifs de voisins.

Locution nominale Modifier

guerre de clôtures

  1. Conflit opposant des voisins sur la position exacte de la frontière délimitant leur territoire respectif.
    • Chicane de clôture transformée en guerre ouverte. - Une dispute entre voisins qui a pris des proportions démesurées vient, 6 ans après avoir débuté, de connaître sa conclusion devant les tribunaux. [...] Le point de départ de tout cela : une simple clôture.[1]
  2. (Figuré) (Souvent ironique) Ensemble de petites jalousies mesquines, de luttes pour des motifs futiles, entre des personnes ou groupes de personnes appartenant à un même ensemble.
    • Entre relations de bon voisinage et guerre de clôtures, il faudra s’attendre à tout ![2]
    • On appréhende donc en puissance une "guerre de clôtures" se déroulant aux frontières des systèmes externes.[3]

SynonymesModifier

Au figuré

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

RéférencesModifier