Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 1915) Littéralement « visage abimé », sur un mode plus argotique.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
gueule cassée gueules cassées
\ɡœl ka.se\

gueule cassée \ɡœl ka.se\ féminin

  1. (Histoire) Soldat de la Première Guerre mondiale qui avait subi de graves traumatismes au visage, souvent une défiguration définitive.
    • D’ailleurs, sur sa figure, seuls les yeux paraissaient encore véritables. Tout le reste n’était que lambeaux, traits insaisissables, pourtours informes. C’était une affreuse gueule cassée, un poilu rescapé d’une bombe au phosphore ou d’éclat d'obus. — (Florence Roche, La Bastide du colonel, Éditions De Borée, 2014)
    • Parmi les blessés français de la Grande Guerre, 14% ont été touchés au visage, et 10 à 15 % d’entre eux ont subi de telles blessures physiques qu’on les a appelés les « gueules cassées ». Ils ont le visage à jamais horriblement déformé malgré les premières tentatives d’une chirurgie pas encore tout-à-fait « esthétique » mais déjà de « récupération ». — (François Cochet, Première Guerre mondiale: dates, thèmes, noms, Jeunes Éditions Studyrama, 2001, p. 88)

SynonymesModifier

À l’époque, de nombreuses expressions imagées ont été utilisées, la plupart sont actuellement désuètes.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier