FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir guibole

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
guibolle guibolles
\ɡi.bɔl\

guibolle \ɡi.bɔl\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. Variante, dans l’orthographe traditionnelle, de guibole (orthographe rectifiée de 1990).
    • Pour être facteur, il y a tout de même la chose d’être plaisant avec le destinataire, et le monde qui a mal au pied ne peut pas être gracieux. Et un qui s’en irait à Valbuisson sur des guibolles de laine ? — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 81.)
    • — Il paraît même, continua Kelleher, il paraît même qu’il y a des mouquères qui se collent une espèce de cire sur les guibolles et quand elle est froide, la cire, on l’enlève et les poils avec. — (Raymond Queneau, On est toujours trop bon avec les femmes, chapitre LV, Gallimard, Paris, 1971 (1947))
    • — Se pourrait-il que certains fonctionnaires du Département d’État aient les guibolles qui flageolent ? s’interrogea Maga. — (Antoine Bello, Les Éclaireurs, 2009, édition Folio, 2010, p. 312)

AnagrammesModifier