héliotrope

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin heliotropium, emprunté au grec ancien ἡλιότροπος, hêliotropos (« id. »), constitué de ἥλιος, hêlios (« soleil ») et τρόπος, tropos (tour) de treipen (tourner).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
héliotrope héliotropes
\e.ljɔ.tʁɔp\
 
Inflorescence de l’héliotrope d’Europe.

héliotrope \e.ljɔ.tʁɔp\ masculin

  1. (Botanique) Plante de la famille des Boraginacées, à espèces très nombreuses.
    • Aux côtés des fiers palmiers se dévoilent quantités de parfums : bouquets d’agrumes, géraniums flamboyants, senteurs de pain d’épices et de miel de l’héliotrope, effluves d’ananas et de sauge, odeurs de fleurs d’oranger, de citronnier, de mandarinier, de verveine citronnée. — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 9 juillet 2022, page 17)
    • Elle ne subissait plus l’influence de la nuit, elle n’entendait plus la musique monotone des pins, elle ne sentait plus le parfum des verveines et des héliotropes. — (Hector Malot, La Belle Madame Donis, 1873)
  2. Plante dont la fleur suit le cours du soleil (ex. : tournesol).
    • Vancouver, l’embrassant. – Bonjour ma fille... ma fleur, mon héliotrope ! (Au public.) Je vous présente mon héliotrope. — (EugèneLabiche et Marc-Michel, Mon Isménie, 1852, scène 3)
    • Sur le bord des fenêtres, à tous les étages, dans un pot d’argile peinte, un basilic ou un héliotrope s’épanouissait. — (Gustave Flaubert, Trois Contes : La Légende de Saint Julien l’Hospitalier, 1877)
    • Ce jeune être souffrant, étroitement surveillé par une famille, cherchait mon regard aussi inconsciemment qu'un héliotrope se tourne vers le soleil. — (François Mauriac, Le nœud de vipères, 1932, VIII)
    • Des dégénérés itinérants qui se répandaient vers l'ouest comme un troupeau d'héliotropes. — (Cormac McCarthy, Méridien de sang, traduction de François Hirsch, Points, 2016, page 113)
  3. Pierre semi-précieuse qui est une espèce de jaspe verdâtre et rayée de veines rouges.
  4. Instrument de géodésie inventé en 1821 par Carl Friedrich Gauss, composé d'un télescope et d'un miroir qui réfléchit les rayons du soleil sur de longues distances. [1]
    • Héliotrope de Gauss
  5. Couleur violette. #DF73FF
    • — La mode est aux plumes d’oiseaux. Pour les couleurs, si vous le souhaitez, la mode est à présent à l’héliotrope ou canaque, autrement dit bordeaux mêlé de jaune. — (Anton Tchekhov, Polinka, 1887, traduction Anne Coldefy-Faucard, Librio 698, 2004, E.J.L.)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
héliotrope héliotropes
\e.ljɔ.tʁɔp\

héliotrope \e.ljɔ.tʁɔp\ masculin et féminin identiques

  1. Dont la fleur suit le cours du soleil
    • Plantes héliotropes.
  2. (Par extension) Installation qui s’oriente vers le Soleil.
    • Maison climatique héliotrope.
  3. De couleur héliotrope.
    • Attentif aux mille petits épisodes de la rue, Vincent se réjouissait de tout: […], noces bourgeoises avec la jeune épouse rougissante, le mari bien frisé, le papa sanguin, la grosse maman en soie noire, la demoiselle d'honneur héliotrope, le garçon d'honneur mal à l'aise en son inhabituelle redingote, […]. — (Alphonse Allais, À se tordre, 1891)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier