hémicryptophyte

Voir aussi : hemicryptophyte

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de cryptophyte avec le préfixe hémi-.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
hémicryptophyte hémicryptophytes
\e.mi.kʁip.tɔ.fit\

hémicryptophyte \e.mi.kʁip.tɔ.fit\ masculin et féminin identiques

  1. (Botanique) Qualifie une plante vivace dont les parties aériennes (tiges, feuilles, fleurs, fruits) meurent entièrement durant la mauvaise saison et dont les bourgeons persistent durant la mauvaise saison au niveau du sol.
    • La menthe poivrée est une plante herbacée, vivace, à drageons, hémicryptophyte.
    • [P]lante vivace de 10−30 cm ; hémicryptophyte stolonifère […]. — (Luzula campestris in Gérard Dumé, Christian Gauberville, Dominique Mansion, Jean-Claude Rameau, Jacques Bardat, Éric Bruno, René Keller, Alain Lecointe et Jean Timbal, Flore forestière française — Plaines et collines, Institut pour le développement forestier, 2018, ISBN 978-2-916525-47-1)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
hémicryptophyte hémicryptophytes
\e.mi.kʁip.tɔ.fit\

hémicryptophyte \e.mi.kʁip.tɔ.fit\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. (Botanique) Nom donné à une plante présentant les caractéristiques précédentes. Note : le terme appartient à la classification de Raunkier.

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  • Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 104