hémicycle

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Via le latin hemicyclus, du grec ancien ἡμίκυκλος, hêmikuklos (« demi-cercle »), → voir hémi- et cycle.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
hémicycle hémicycles
\e.mi.sikl\
 
L’hémicycle du Sénat français.

hémicycle \e.mi.sikl\ masculin

  1. (Architecture) Lieu en demi-cercle, amphithéâtre.
    • Nous nous pressions avec un battement de cœur dans l’hémicycle de l'École des Beaux-Arts, où M. Taine enseignait pendant les quatre mois d'hiver. — (Bourget, Essais psychol., 1833)
    • Il entrait dans le flanc d’une avenue se terminant en une sorte d’hémicycle que meublait un maître-autel. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (En particulier) (Politique) (Construction) Salle plénière de la chambre des députés de la République française.
    • De la tribune, où je suis monté pour adresser à l'Assemblée le salut du Gouvernement, je vois l’hémicycle rempli de compagnons délégués par tous les mouvements de la résistance nationale et appartenant à toutes les tendances de l'opinion. — (De Gaulle, Mémoires de guerre, 1959)
    • François Cormier-Bouligeon s’est adressé en anglais à l’avocate depuis l’hémicycle, lançant : « The french national Assembly supports you » (« L’Assemblée nationale française vous soutient »). — (Jean Louis Verdier, L’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh condamnée à 38 ans de prison et 148 coups de fouet, dakar-echo.com, 14 mars 2019)
  3. Dispositif en bois qui sert à soutenir les pierres d’une voûte en construction.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier