Étymologie

modifier
(1842)[1] Dérivé de habiller, avec le suffixe -able.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
habillable habillables
\a.bi.jabl\

habillable \a.bi.jabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être habillé.
    • Quoi...! cries-tu épouvanté! ce garçon-là.... mais c’est le diable! les langes ne lui vont pas non plus ! ah! ah! ah! il n’est pas habillable. — (Domenico Antonio Patroni, Mes loisirs à la campagne, Imprimerie du Fibrène, Naples, 1853, page 163)
    • Quand il s’agit d’interpréter un rôle en travesti, par exemple, il faut être crédible, et donc plus ou moins svelte pour être plus facilement « habillable ». — (Stéphanie d’Oustrac, Stéphanie d’Oustrac, confessions d’une mezzo , resmusica.com, 17 septembre 2013)
    • Rivalisant d'élégance avec sa première version [...], il offre un coffre plein au style très contemporain, habillable en bois exotique, PVC blanc, sable, gris clair ou imitation bois. — (Prestige, dans une version encore plus classe !, eurospapoolnews.com, 30 mars 2018)

Antonymes

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. Figure dans la première édition de Enrichissement de la langue française : dictionnaire de mots nouveaux de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris, 1842, page 187.