FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’ancien français, formé à partir d’une forme du verbe haler « exciter par des cris » et des mots a li « à lui ». Le verbe haler est issu du germanique *hara qui signifie « ici, de ce côté », la préposition a du latin ad « dans la direction de, vers » et le pronom li du latin illi « celui-ci ». Référence nécessaire Mais l’arabe هلل, hallala a été proposé[1][2][3].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
hallali hallalis
(h muet)\a.la.li\

hallali (h muet)\a.la.li\ masculin

  1. (Chasse) Cri de victoire dans la chasse à courre, pour annoncer que la bête est aux abois.
    • Hallali courant, sur pied, par terre.
    • L’ennemi approcha, faisant revenir des vaisseaux et des formations éparpillés, se rassemblant pour l’hallali.
  2. (Chasse) Ton de chasse que l’on sonne pour annoncer que la bête se rend.
    • […] je sais sonner du cor clairement et bravement, et crier à faire retentir la forêt de mes airs de hallali. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Il s’essouffle ! Il est au bout du rouleau ! Ce sera bientôt l’hallali ! Et ensuite la descente de lit ! — (Franquin et Yann, Mars le noir, 1989)
    • Quand on compulse le dossier des trahisons modernes, celle-là apparaît la première. Le congrès de Vienne a consulté ce crime avant de consommer le sien. 1772 sonne l’hallali, 1815 est la curée. Tel était le texte habituel de Feuilly. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
  3. (Sens figuré) Annonce de la fin de quelque chose.
    • — c’est l’hallali!
      — Houlàlà!
      — (André Franquin, Gaston 8 — Lagaffe nous gâte, éditions J.Dupuis Fils, 1970, page 60)
    • À la suite de l’engagement des Britanniques aux côtés des Américains en Irak et la crise que cela déclencha pour le gouvernement Blair, les médias anglais prirent leur revanche, après des années d’humiliation, sonnant l’hallali d’un Premier ministre affaibli. — (Bernard Poulet, La Fin des journaux et l’avenir de l’information, Gallimard, 2009, page 95)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier