halo du chômage

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XXe siècle) Composé de halo et de chômage.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
halo du chômage halos du chômage
(h aspiré)\a.lo dy ʃo.maʒ\
 
Le « halo du chômage », Quelques exemples de situations intermédiaires.

halo du chômage (h aspiré)\a.lo dy ʃo.maʒ\ masculin

  1. (Économie) Partie floue du calcul du nombre de chômeurs.
    •  L’Insee ne procède que par enquête et sondage, et suit la définition stricte du BIT (Bureau international du travail). Le chômeur doit « entreprendre des démarches actives durant le mois écoulé afin de trouver un poste, être disponible pour être employé dans les deux semaines suivantes ». Pour être un peu plus en phase avec la réalité, l’Insee a inventé la notion très floue de « halo du chômage », qui regroupe ceux qui n’entrent pas dans le cadre prédéfini. Pêle-mêle, on y retrouve, entre autres, les chômeurs qui ne sont pas immédiatement disponibles, les anciens qui ne souhaitent pas à 62 ou 63 ans reprendre un emploi, les étudiants qui ne travaillent que quelques heures par semaine… Ce petit flou concerne aujourd’hui pas moins de 1,7 million de personnes. — (Bertrand Gordes, “Chômage : un halo de millions de sans-emploi”, Lutte ouvrière, nº 2690, 21 février 2020, page 3)

TraductionsModifier