harmonier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dénominal de harmonie.

Verbe Modifier

harmonier \aʁ.mɔ.nje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Rare) Synonyme de harmoniser.
    • L’horrible aspect de ces marécages, dont la boue était symétriquement ratissée, et de cette terre grise dont a horreur la Flore bretonne, s’harmoniait avec le deuil de notre âme. — (Honoré de Balzac, Un drame au bord de la mer, 1834, réédition Gallimard, Folio, page 100)
    • Pour agir, il faut à un gouvernement force matérielle et force morale ; ces deux forces ne peuvent gouvernementalement rien l'une sans l'autre et si elles s'isolent. Elles doivent toujours s’harmonier ; et si elles s’inharmonient, c'est alors que naissent des irritations publiques, des partis qui, par leurs luttes, changent le principe constitutif du gouvernement ou renversent ce gouvernement. — (Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Du Véritable Gouvernement constitutionnel et du droit des peuples, Paris : chez Pilout, 1844, page 4)
    • Aux lauriers-roses succédèrent, comme une réflexion mélancolique à un vermeil éclat de rire, de grands bois d’oliviers dont le pâle feuillage rappelle la chevelure enfarinée des saules du Nord et s’harmonie admirablement avec la teinte cendrée des terrains. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Le ciel gris et la neige qui chargeait les toits s’harmoniaient à son chagrin. — (Bourges, Crépuscule des dieux, 1884, page 87)
    • Aline dont le tailleur bleu pastel s’harmoniait au costume de son partenaire le complimenta. — (Richard Jorif, Le Burelain, éditions François Bourin, 1989, page 118)

AntonymesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

SuédoisModifier

Forme de nom commun Modifier

harmonier \Prononciation ?\

  1. Pluriel indéfini de harmoni.

PrononciationModifier