Ouvrir le menu principal
Voir aussi : harpé

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin harpa ; voir aussi harpon, harper.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
harpe harpes
(h aspiré)\aʁp\
 
Une harpe celtique. (1)

harpe (h aspiré)\aʁp\ féminin

  1. (Musique) Cordophone à cordes pincées, que l'on tient debout, reposant par terre, garni de cordes verticales de longueur graduellement décroissante, que l’on tire avec les doigts.
    • Jouer de la harpe.
    • Pincer de la harpe.
    • Joueur de harpe.
    • Accompagnement de harpe.
    • Clef de harpe.
    • Les pédales d’une harpe.
    • Au son de la harpe.
    • Un autre instrument pincé, qui, depuis cinq à six ans est fort fêté à Paris, c’est la harpe, surtout telle qu’elle est travaillée à présent, c’est-à-dire avec des pédales qui la rendent chromatique. — (Dictionnaire des arts et métiers Luthier, 1767)
  2. Chez les anciens Juifs, instrument de musique triangulaire et portatif avec des cordes graduellement décroissantes.
    • Toutes les fois que l’esprit malin envoyé du Seigneur se saisissait de Saül, David prenait sa harpe et en jouait ; et Saül en était soulagé. — (Louis-Isaac Lemaistre de Sacy, Bible, Rois, I, XVI, 23)
    • Ainsi nous, quand nous donnons une harpe à David, ce n'est que par conjecture ; ils [les Juifs] avaient des instruments à huit et à dix cordes. — (Fleury, Mœurs des Israél., tit. XV, 2e par. p. 193, dans Pougens)
    • Nous avons laissé nos harpes près des fleuves de Babylone, jouet des tyrans, mépris des gentils. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. Harpe éolienne : Instrument à cordes monté de manière à rendre des sons quand le vent vient à le frapper.
    • Corinne lui dit que c’étaient des harpes éoliennes que le vent faisait résonner et qu’elle avait placées dans quelques grottes du jardin, pour remplir l’atmosphère de sons aussi bien que de parfums. — (Anne Staël-Holstein, Corinne, VIII, 4)
  4. (Figuré) La poésie religieuse, sans doute par allusion à la harpe de David et à ses psaumes.
    • Ah ! Si jamais ton luth [de Byron], amolli par les pleurs,
      Soupirait sous tes doigts l’hymne de tes douleurs…
      Jamais, jamais l’écho de la céleste voûte,
      Jamais ces harpes d’or que Dieu lui-même écoute,
      Jamais des séraphins les chœurs mélodieux
      De plus divins accords n’auraient ravi les cieux.
      — (Alphonse de Lamartine, Méd., I, 2)
    • Ma harpe fut souvent de larmes arrosée. — (Alphonse de Lamartine, ib. II, 5)
  5. Se dit quelquefois de la poésie en général, comme tout autre instrument de musique.
    • Tremble, mol et faible la harpe,
      Crains l’avenir où je t’attends ;
      Mon âpre luth vaincra ta harpe,
      Mes vers durs dureront longtemps.
      — (Lebrun, Épigr. C’est Lemierre, poète fort dur, qui est censé parler)
  6. (Zoologie) Nom vulgaire d’un poisson, la triple lyre de Linné (océan Atlantique, Méditerranée).
  7. Coquille univalve.
  8. (Architecture) Appareillage d’un mur servant au raccord entre des constructions par la disposition de pierres superposées alternativement posées en saillies et en creux destinées à permettre ultérieurement de prolonger solidement la statique d’une muraille à construire.
  9. Griffe d'un chien (vénerie).
  10.  
    Armoiries avec une harpe (sens héraldique)
    (Héraldique) Meuble représentant l’instrument de musique du même nom dans les armoiries. À rapprocher de claricorde, guitare, luth, lyre, vièle et violon.
    • D’azur à la harpe d’or, au chef d’argent chargé de trois grappes de raisin de gueules, qui est de la commune de Sainte-Cécile-les-Vignes du Vaucluse → voir illustration « armoiries avec une harpe »

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   harpe figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : harpe.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe harper
Indicatif Présent je harpe
il/elle/on harpe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je harpe
qu’il/elle/on harpe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
harpe

harpe (h aspiré)\aʁp\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de harper.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de harper.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de harper.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de harper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de harper.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin harpa.
Harpe dans les Gloses de Rachi (1040-1105). Rachi écrivait des mots français avec l’alphabet hébreu dans les marges des textes qu’il étudiait. Harpe apparaît dans une phrase pour la première fois dans le Psautier d’Oxford, 1100-50.

Nom commun Modifier

harpe \Prononciation ?\ féminin

  1. Harpe.

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

harpe \ˈharpe\

  1. Troisième personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif du verbe harpañ/harpiñ.

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

harpe commun

  1. (Musique) Harpe.

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté à hirpex (« herse »), du grec ancien ἅρπη, hárpê.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif harpe harpae
Vocatif harpe harpae
Accusatif harpen harpas
Génitif harpes harparum
Datif harpae harpis
Ablatif harpe harpis

harpē \Prononciation ?\ féminin

  1. Harpé, cimeterre.
  2. Faucille.
  3. Oiseau de proie, faucon → voir Harpyia.

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier

NorvégienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

harpe féminin

  1. (Musique) Harpe.