Voir aussi : Hermine, herminé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Féminin de l’ancien français hermin, du latin mus Armenius (« rat d’Arménie »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
hermine hermines
\ɛʁ.min\
 
Une hermine en hiver (1).
 
Une hermine en été (1).

hermine \ɛʁ.min\ féminin

  1. (Zoologie) Espèce de mustélidé, petit mammifère carnivore dont le pelage est brun foncé dessus et blanchâtre dessous en été et blanc en hiver, sauf au bout de la queue, qui lui reste noir.
    • Peau d’hermine. (Figuré) Une blancheur d’hermine.
    • […] la blanche hermine, qui aime mieux mourir que d’avoir une tache sur sa fourrure de neige. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Après plus de 300 000 ans isolé sur un archipel au large de la Colombie-Britannique, un petit animal devient une nouvelle espèce distincte : l’hermine haidarum, aussi appelée l’hermine haïda. — (Radio-Canada, Une nouvelle espèce d'hermines à Haïda Gwaii, en Colombie-Britannique, radio-canada.ca, 13 avril 2021)
  2. (Par métonymie) Fourrure que l’on fait avec la peau d’hermine.
    • Ni vair ni hermine n’ornaient ce vêtement ; […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • A Augsbourg, dit-il, c'était alors la coutume que deux personnes, vêtues de longs manteaux rouges doublés d’hermine, ouvrissent le bal et exécutassent un menuet fort lent, une espèce de pavane, avec force révérences et gracieusetés. — (« Vie privée des Allemands au seizième siècle », traduit d'un article du Foreign quaterly Rewiew, dans la Revue britannique: Choix d'articles traduits des meilleurs écrits périodiques de la Grande-Bretagne, 3e série, tome 1, année 1833, Bruxelles : chez J. P. Meline, page 110)
    • Sébastien Lambrusque, hérissé, malveillant, dédaigneux, exactement tel qu’il faut pour irriter l’hermine et s’aliéner le jury. — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, page 108)
  3. Bande de fourrure symbolisant une haute charge de l’État, de l’université ou de l’Église. Elle orne certains costumes d’audience.
    • Les avocats parisiens, selon un usage ancien, portent une épitoge sans hermine mais s’ils plaident en province, devant la cour d’assises ou en audience solennelle de la cour d’appel, ils portent une épitoge herminée.
  4. (Héraldique) Voir d’hermine.
  5. (Zootechnie) Synonyme de polonais (race de lapins) à cause de sa couleur blanche.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

DérivésModifier

(héraldique)

HyperonymesModifier

(simplifié)

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe herminer
Indicatif Présent j’hermine
il/elle/on hermine
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’hermine
qu’il/elle/on hermine
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
hermine

hermine \ɛʁ.min\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe herminer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe herminer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe herminer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe herminer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe herminer.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • hermine sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • hermine sur le Dico des Ados  

RéférencesModifier