hijo de la Malinche

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Formé de :
L’expression mexicaine signifie au sens propre « descendant de Malinche », plus spécifiquement « fils de la traîtrise (de Malinche) et de la possession (par Cortés) ».

Locution nominale Modifier

Genre Singulier Pluriel
Masculin hijo de la Malinche
\i.xo.de.la.ma.lin.tʃe\
hijos de la Malinche
\i.xos.de.la.ma.lin.tʃe\
Féminin hija de la Malinche
\i.xa.de.la.ma.lin.tʃe\
hijas de la Malinche
\i.xas.de.la.ma.lin.tʃe\

hijo de la Malinche

  1. (Mexique) (Familier) (Injurieux) (Par euphémisme) (Euphémisme pour hijo de la chingada) Personne fourbe, sans foi ni loi, par extension méprisable ou importune : fils de garce, enfant de salaud, bâtard.
    • ¡Vagos! ¡Pochos! ¡Hijos de la Chingada, hijos de la Malinche
      Tomás Calvo Buezas, Los más pobres en el país más rico: clase, raza y etnia en el movimiento campesino chicano, Encuentro, 1981, p. 113
    • Traidores a la Raza, hijos de la Malinche
      Ibid., p. 247

NotesModifier

Le terme est parfois utilisé par les Mexicains pour se désigner eux-mêmes : « Hijos de la Malinche » est un chapitre du Labyrinthe de la solitude d’Octavio Paz.

SynonymesModifier