Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de hocher et de queue, ainsi appelé parce qu’il remue continuellement la queue en marchant.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
hochequeue hochequeues
(h aspiré)\ɔʃ(ə).kø\
 
Un hochequeue gris.

hochequeue (h aspiré)\ɔʃ(ə).kø\ masculin

  1. (Ornithologie) Nom vulgaire des oiseaux du genre Motacilla, à queue longue et très mobile.
    • Tout à coup il se retourna vers Claude avec la vive prestesse d’un hoche-queue. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • Nous foulions les cressons et les myosotis, et les hochequeues s’envolaient à notre approche. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 149, 2012)
    • Devant eux, venu de je ne sais où, un petit oiseau surgit, un pitoyable hochequeue. Il les attendait, jusqu’à ce qu’ils fussent presque sur le point de marcher sur lui. Alors, il repartait avec un cri imperceptible, pour aller se poser un peu plus loin, les attendre de nouveau et repartir encore. — (Pierre Benoit, Le lac salé, Albin Michel, 1921, collection Le Livre de Poche, page 121)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier