FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français hospise, venant lui même du latin hospitium, de hospes. Voir hôte et hôpital.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
hospice

hospices

\ɔs.pis\

hospice \ɔs.pis\ masculin

  1. Établissement public ou privé où l’on reçoit et entretient, soit gratuitement, soit pour une rétribution peu élevée, des enfants, des infirmes ou des vieillards hors d’état de subvenir à leurs propres besoins.
    • Il y avait au village deux enfants qu’on appelait « les enfants de l’hospice » ; ils avaient une plaque de plomb au cou avec un numéro ; ils étaient mal habillés et sales ; on se moquait d’eux ; on les battait ; les autres enfants les poursuivaient souvent comme on poursuit un chien perdu pour s’amuser, et aussi parce qu’un chien perdu n’a personne pour le défendre.
      Ah ! je ne voulais pas être comme ces enfants ; je ne voulais pas avoir un numéro au cou, je ne voulais pas qu’on courût après moi en criant : « À l’hospice ! à l’hospice ! »
      — (Hector Malot, Sans famille, 1878, Dentu E., 1887)
    • Je ne puis voir un pauvre sans lui donner ma bourse. J’ai doté des orphelines, établi des jeunes gens méritants, nourri des vieillards, fondé des hospices. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))
    • Hospice de la vieillesse, des incurables, des enfants trouvés, des aliénés, etc.
  2. (Spécialement) Ce type d'établissement pour les vieillards.
  3. (Religion) Maison où des religieux donnent l’hospitalité aux pèlerins, aux voyageurs.
    • L’hospice du mont Saint-Bernard.

TraductionsModifier

HomophonesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

sur l’encyclopédie Wikipédia  

sur le Dico des Ados  

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

hospice \Prononciation ?\ masculin

  1. (Faux amis) Mouroir (home pour patients terminaux).

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 64,0 % des Flamands,
  • 91,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


SlovèneModifier

Forme de nom commun Modifier

hospice \Prononciation ?\ masculin inanimé

  1. Accusatif pluriel de hospic.