houille incolore

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Construite à partir de houille et incolore par comparaison avec la houille noire et la houille blanche.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
houille incolore houilles incolores
(h aspiré)\uj ɛ̃.kɔ.lɔʁ\

houille incolore (h aspiré)\uj ɛ̃.kɔ.lɔʁ\ féminin

  1. Énergie fabriquée à partir du vent.
    • Puisqu’il est ici essentiellement question de l’énergie, il nous paraît bon, avant d’aborder notre sujet, de remonter à ses origines. Curieusement, dans l’histoire de l’énergie, on oublie le bois pour n’évoquer que la houille, le charbon étant appelé la houille noire, l’énergie hydraulique la houille blanche, l’énergie marémotrice la houille bleue, celle des vents la houille incolore. Mais toutes ces énergies viennent du soleil et le bois, la houille verte, c’est-à-dire l’énergie solaire captée et surtout stockée dans les plantes grâce au mécanisme de la photosynthèse est oubliée, ou presque. — (Jean Janiaud, EDF et la main invisible: ou Genèse de E.D.F., page 46, 1990, L’Harmattan)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier