Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De huis (« porte ») avec le suffixe -ier. La fonction de l'huissier est d'ouvrir et de fermer les portes.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
huissier huissiers
(h muet)\ɥi.sje\

huissier \ɥi.sje\ masculin (pour une femme on dit : huissière)

  1. Officier qui se tient dans l’antichambre des ministres, des hauts fonctionnaires, etc., pour introduire les personnes qu’ils reçoivent.
    • A ce moment, la deuxième de ces trois portes que nous venons de signaler s'ouvrit, un huissier parut et prononça : "Monseigneur le maréchal, marquis d'Ancre, attend M. Adhémar de Trémazenc, chevalier de Capestang." — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Une monumentale porte de céramacier s’ouvrit devant lui, et un huissier luxueusement vêtu annonça son arrivée : […]. — (Jean-Christophe Chaumette, Le Neuvième Cercle, vol. 3 : La Porte des Ténèbres, éd. Voy’el, 2011, p. 107)
  2. (Histoire) Officier dont la charge était d’ouvrir et de fermer la porte du cabinet du roi, de la reine et des princes.
  3. (Par analogie) Gens préposés pour faire le service des séances de certains corps, de certaines assemblées délibérantes.
    • Les huissiers du Sénat, de la Chambre des députés. - Les huissiers de l’Institut.
  4. Officier public principalement chargé de signifier les actes de justice, de mettre à exécution les jugements, etc., et dont plusieurs font le service des audiences du tribunal auquel ils appartiennent.
    • Ces sortes d'affaires s'instruisent sans huissiers ni défenseurs. Le ministère de ceux-ci est déclaré n'être pas obligatoire, et le surcroît de frais qu'il eût occasionné être irrépétible. — (Revue pratique de droit français: jurisprudence, doctrine, législation, dirigée par A. Marescq & E. Dujardin, tome 28, 1880, p. 208)
    • Elle rétorque que Poney Express […] aura surtout besoin d'experts en coutumes locales. Il faut savoir parler le wesh et accompagner benoîtement des médecins jusque chez leurs patients. D'autres professions figurent sur le business plan, mais pas les huissiers, pour l'instant. — (Yves Bourdillon, Souriez, vous êtes ruiné, Editions du Rocher 2016, p. 447)
  5. (Spécialement) Personne dont la fonction est de signifier et faire exécuter les obligations de dettes.
    • … qu’on se rappelle les nécessités terribles, les terribles échéances où chaque fin de mois l’accule ; l’huissier à ses trousses, sa mère qui le harcèle, l’avenir engagé. — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • […] et si tu me rembourses pas les cinq cents francs que je t’ai prêtés pour acheter ta vache, je te fous l’huissier dans les pattes. Je te dis pas ça pour te menacer, au contraire : mais tu comprends ! — (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • L'huissier purge l'endetté. — (Philippe Delaroche, Caïn et Abel avaient un frère, Éditions de l'Olivier / Le Seuil, 2000, p. 253)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   huissier figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : charpente.

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Verbe Modifier

huissier \Prononciation ?\ intransitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de huchier.

RéférencesModifier