Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 1140)[1] Du moyen français huitante[1], de l’ancien français uitante, hoitante, ouitante, huitante[1]. Il est avec octante, issu du latin octoginta (« quatre-vingt »)[1].

Adjectif numéral Modifier

huitante (h aspiré)\ɥi.tɑ̃t\ invariable

  1. (Suisse) (Belgique) Huit fois dix, 80.
    • L'Amirale, nommée la Lavia, de sept cens vingt-huit tonneaux, deux cens dix Soldats, huitante Serviteurs, trente pièces. — (Mémoire de la Ligue contenant les évènements les plus remarquables depuis 1576 : jusqu'à la paix accordée entre le roi de France & le roi d'Espagne, en 1598, Amsterdam : Arkstée & Merkus, 1758, rééd. 1763, vol.3, page 66)
    • Ce n'est pas proprement une biographie: c'est l'éloge d'Agésilas, roi de Sparte, qui mourut l'an 361 , âgé de huitante-quatre ans. — (Spencer Guisan-Hanhard, Essai sur cette question, quel est le mérite des principaux historiens grecs sous le rapport de la vérité historique, Lausanne : chez Hignou ainé, 1827, page 19)
    • Un poids plume, et pourtant je pesais huitante kilos. Les misses m'abandonnaient, une fois la supercherie découverte. — (Gaston Cherpillod, Le collier de Schanz, L'Âge d'Homme, 1993, p.110)

Note d’usage :

Utilisé en Suisse, principalement dans les cantons de Vaud, du Valais et de Fribourg. Dans les autres cantons francophones, c’est plutôt la forme « quatre-vingts » qui est en usage.[2]
Ce mot est également utilisé en Belgique, principalement dans la Province du Luxembourg ou les Cantons de l'est. Référence nécessaire L’équivalent en dialecte wallon ûtante est également utilisé.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

→ voir quatre-vingts

Nom commun Modifier

huitante (h aspiré)\ɥi.tɑ̃t\ invariable féminin

  1. (Suisse) (Cantons de Fribourg, du Valais et de Vaud) Huit fois dix ; quatre-vingts.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

→ voir quatre-vingts

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d « huitante », dans le FEW (Französisches Etymologisches Wörterbuch)→ consulter cet ouvrage
  2. Mathieu Avanzi, Université de Neuchâtel , « Comment dit-on 80 en Belgique et en Suisse ? » sur Français de nos régions, 20 mars 2017. Consulté le 9 août 2017