Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de huitante et de neuf, eux-mêmes issus du latin octoginta (« quatre-vingt ») et du latin ŏcto (« neuf »), lesquels ayant chacun leur sens actuel.

Adjectif numéral Modifier

Invariable
huitante-neuf
(h aspiré)\ɥi.tɑ̃t.nœf\

huitante-neuf \ɥi.tɑ̃t.nœf\ invariable

  1. (Suisse) 89.
    • La communauté du Lieu comptait alors huitante-neuf hommes adultes, dont 50 au moins étaient déjà pères de famille. — (Annales de l’Abbaye du Lac-de-Joux, dans Mémoires et documents de la Société d’histoire de la Suisse romande, 1842)
    • Au contraire la bande de cuir correspondante de même nature, et coupée dans le même morceau, mais qui n’avoit été ni graissée, ni laminée, pesant avant son immersion huitante-neuf grains, en a pesé, après trente-deux heures de séjour dans l’eau, nonante-six. — (Le Chevalier de S. Réal, « Moyen de rendre le cuir imperméable », dans Mémoires de l’Académie royale des Sciences, volume 8, 1788)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Nom commun Modifier

huitante-neuf \ɥi.tɑ̃t.nœf\ masculin

  1. 89, nombre entier entre 88 et 90.

NotesModifier

Huitante-huit est utilisé dans les cantons suisses de Vaud, du Valais et de Fribourg ; partout ailleurs, on utilise « quatre-vingt-huit ».[1] Il est également parfois utilisé dans le monde de la finance afin de limiter les risques de mauvaise compréhension.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

→ voir quatre-vingt-neuf

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Mathieu Avanzi, Université de Neuchâtel , « Comment dit-on 80 en Belgique et en Suisse ? » sur Français de nos régions, 20 mars 2017. Consulté le 9 août 2017

Voir aussiModifier