Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Via le latin hyperbolicus, du grec ancien ὑπερϐολικός, huperbolikos (« excessif, d’hyperbole »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
hyperbolique hyperboliques
\i.pɛʁ.bɔ.lik\

hyperbolique \i.pɛʁ.bɔ.lik\ masculin et féminin identiques

  1. (Rhétorique) Qui tient de l’hyperbole.
    • Tout autant que d'un arrière-plan religieux qui lui confère sa nécessaire perspective eschatologique, la chanson de geste se nourrit de l'évocation hyperbolique d'exploits guerriers. — (Claude Roussel, Conter de geste au XIVe siècle : inspiration folklorique et écriture épique dans La belle Hélène de Constantinople, Droz, 1998, page 327)
  2. (Mathématiques) (Géométrie) Qui tient de l’hyperbole.
    • Ces courbes sont de la forme hyperbolique et sensiblement de l'équation xy = constante. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier