hypothèse du continu

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Formé de hypothèse « chose qui n’est pas certaine », et de continu « qui n’est pas discret, par opposition aux nombres entiers ».

Locution nominale Modifier

hypothèse du continu \i.pɔ.tɛz dy kɔ̃.ti.ny\ masculin singulier

  1. (Mathématiques) Hypothèse selon laquelle il n'existe pas d’infini à la fois plus grand que celui des nombres entiers et plus petit que celui des nombres réels.

Note : Bien que grammaticalement rien n’interdise de mettre cette locution au pluriel, cela n’aurait aucun sens, puisqu’elle désigne une chose unique.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier