Voir aussi : IE, ie, -ie, ’ie, i.e., i. e., .ie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Abréviation de indo-européen.

Adjectif Modifier

Invariable
i.-e.
\ɛ̃.do.ø.ʁɔ.pe.ɛ̃\
ou \ɛ̃.do.ø.ʁɔ.pe.ɛ̃n\
Singulier Pluriel
Masculin i.-e.
\ɛ̃.do.ø.ʁɔ.pe.ɛ̃\

i.-e.s
\ɛ̃.do.ø.ʁɔ.pe.ɛ̃\
Féminin i.-e.ne
\ɛ̃.do.ø.ʁɔ.pe.ɛn\
i.-e.nes
\ɛ̃.do.ø.ʁɔ.pe.ɛn\

i.-e. \ɛ̃.do.ø.ʁɔ.pe.ɛ̃\ ou \ɛ̃.do.ø.ʁɔ.pe.ɛn\ (Abréviation)

  1. (Linguistique) Indo-européen.
    • P. Flobert (Le Grand Gaffiot 2000) rapproche arbor avec hésitation de l’adjectif arduus « élevé, haut », ce qui rattache le terme à une origine i.-e. — (Michèle Fruyt, Les arbres fruitiers et les fruits, Université de Paris-Sorbonne, Paris 4)
    • À l’intérieur des langues slaves anciennes, il n’y a donc aucun moyen de distinguer entre « perte » et « introduction » d’un élément désinentiel, le choix étant fait d’après ce que l’on imagine modèles i.-e.s primitifs. Dans notre approche, nous ne postulons pas de paradigmes i.-e.s communs, tout en nous bornant à étudier la structure et le fonctionnement des paradigmes verbaux au sein des langues i.-e.nes individuelles. — (Tomáš Hoskovec, Sur la paradigmatisation du verbe indo-européen, dans Eva Hajičová, et al. (éd.), Travaux du cercle linguistique de Prague : nouvelle série, vol. 4, 2002, ISBN 9789027296887, p. 168)

TraductionsModifier

→ voir indo-européen

Nom commun Modifier

i.-e. \ɛ̃.do.ø.ʁɔ.pe.ɛ̃\ masculin singulier (Abréviation)

  1. (Linguistique) Indo-européen.
    • Selon Krahe, la forme gotique 2. pluriel « baíriþ » repose sur un injonctif, comme l’i.-e. *bhérete / ai. bhárata, grec φέρετε. — (Yvon Desportes, L’impératif en germanique, dans Olivier Soutet (éd.), Études de linguistique contrastive, 2006, ISBN 9782840504610)