FrançaisModifier

Forme d’adjectif démonstratif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin icelui
\i.sə.lɥi\

iceux
\i.sø\
Féminin icelle
\i.sɛl\
icelles
\i.sɛl\

icelle \i.sɛl\

  1. (Désuet) Cette.
    • Et est icelle dame âgée de quinze ou seize ans, ou environ, grande, bien faite et formée de tous membres; plus belle d’elle on ne sçauroit souhaiter. — (Georges Chastellain, ‎Jean Alexandre C. Buchon, Chronique de J. de Lalain, 1825)

Pronom démonstratif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin icelui
\i.sə.lɥi\

iceux
\i.sø\
Féminin icelle
\i.sɛl\
icelles
\i.sɛl\

icelle \i.sɛl\

  1. (Désuet) Celle-ci, celle-là, la personne ou la chose dont on vient de parler.
    • Je vais, sans rien omettre et sans prévariquer,
      Compendieusement énoncer, expliquer.
      Exposer à vos yeux l’idée universelle
      De la cause et des faits renfermés en icelle.
      — (Racine, Les plaideurs, 1668)
    • Je, huissier à X…, sur la requête de M.Y…, déclare m’être transporté au domicile d’icelle.
    • Les Alarmes de Mars sur le voyage de Milan, avec la conqueste et entrée d'icelle, — (titre du poème dédié à Louis XII écrit en 1499. François Avril et Nicole Reynaud, Les manuscrits à peinture en France ; 1440-1520, Paris, Flammarion - Bibliothèque nationale de France,‎ 1993 ISBN 2-7177-1901-6)
    • Le quart d’heure s’écoula avant que nous nous mettions d’accord sur le fait que nous n’avions jamais su comment s’appelait le mari (marocain) de Mme Muñoz. On le voyait parfois dans la villa d’icelle, il arrosait le jardin, jouait avec le chien, fumait une cigarette, entrait, ressortait… — (Fouad Laroui, L’Invention de la natation sèche, dans le recueil L’Étrange Affaire du pantalon de Dassoukine, 2012, p. 107)

RéférencesModifier