Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1538) Du grec ancien ἰχώρ, īkhṓr (« sérum, fluide ; sang des dieux »)[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ichor ichors
\i.kɔʁ\

ichor \i.kɔʁ\ masculin

  1. (Médecine) Sang aqueux mêlé de pus âcre, qui est le produit d’une inflammation.
    • On doit, sans perdre un instant, extirper la tumeur : opération qui exige la main d’un anatomiste, et qui n’est pas sans danger pour celui qui la pratique, l’inoculation de l’ichor gangreneux pouvant causer la mort. — (Mémoires d’agriculture, d’économie rurale et domestique, 1831, page 423)
  2. (Mythologie grecque)[2] Chez Homère, liquide qui coule dans les veines des dieux et leur sert de sang.
  3. (Géologie)[1] Substance minérale émanant du magma puis se solidifie et métamorphise certaines roches.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • ichor sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier