idolâtre

Voir aussi : idolatre, idolatré, idolâtré

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Par haplologie, du latin idololatres.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
idolâtre idolâtres
\i.dɔ.lɑtʁ\

idolâtre \i.dɔ.lɑtʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Qui adore les idoles et leur rend des honneurs.
    • Les nations idolâtres.
    • Les peuples idolâtres.
    • Rendre un culte idolâtre.
  2. (Religion) Qui rend un culte divin à des êtres vivants ou à des choses autres que des idoles.
    • Les Perses, qui adoraient le feu, les égyptiens, qui adoraient les crocodiles, étaient idolâtres.
  3. (Figuré) Qui aime quelqu’un avec excès, ou qui estime trop une chose, qui en raffole.
    • Cette femme l’a subjugué, il en est idolâtre.
    • Cette mère est idolâtre de ses enfants.
    • Cette femme est idolâtre de sa beauté.

NotesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
idolâtre idolâtres
\i.dɔ.lɑtʁ\

idolâtre \i.dɔ.lɑtʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Adorateur des idoles.
    • Es-tu chrétien ? Je répondis que je n’avais point trahi les Génies de ma cabane. À ces mots, l’Indienne fit un mouvement involontaire. Elle me dit : Je te plains de n’être qu’un méchant idolâtre. — (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert)
    • Il y a souvent chez eux, avez-vous ajouté, des exagérations de mortification que vous êtes les premiers à condamner chez les mahométans et les idolâtres. — (Abbé Pinard, Dictionnaire des objections populaires contre le dogme, la morale, la discipline et l'histoire de l’Église catholique, publié par Jacques Paul Migne, 1860, p.107)
    • De l'autre côté de l'Arabie, il y a encore des terres conquises à l’Islam, puis des régions habitées par des idolâtres, l’Inde et la Chine, qui atteignent le limbe oriental du disque terrestre. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 123)
    • Et ce qu’il y a de certain, c’est que l’Esprit que nous venons de voir chez les idolâtres pythoniser la statue, la matière inerte et l’animal, c’est-à-dire les médiums de pierre, de bois ou de chair vive, communique à chacun d’eux une partie de ses propres facultés, sa vie, son intelligence, sa science et son mouvement au sein de l’air, où il règne en prince; principes aeris hujus[…] — (Roger Gougenot des Mousseaux, Les hauts phénomènes de la magie, 1864)

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe idolâtrer
Indicatif Présent j’idolâtre
il/elle/on idolâtre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’idolâtre
qu’il/elle/on idolâtre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
idolâtre

idolâtre \i.dɔ.latʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de idolâtrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de idolâtrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de idolâtrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de idolâtrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de idolâtrer.

PrononciationModifier

RéférencesModifier