Voir aussi : -if, -if-, If

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 1100) Du gaulois *ivos (→ voir ivin en breton, yw en gallois, en vieil irlandais), le mot est commun aux langues celtes et germaniques (allemand Eibe, anglais yew).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
if ifs
\if\
 
Fruits de l’if. (1)

if \if\ masculin

  1. (Botanique) Arbre sempervirent de la famille des taxacées, à feuilles persistantes longues, étroites, vénéneuses, d’un vert très sombre, à fausses baies rouges, utilisé comme arbre d’ornement dans les parcs, les jardins, les cimetières.
    • […] je prends le Ciel à témoin qu’il n’y a là que quelques marchandises que je te donnerais avec joie : […], une centaine de bâtons d’if d’Espagne pour faire des arcs. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • L’enceinte de l’Alcazar renferme des jardins dessinés dans le vieux goût français, avec des ifs taillés dans les formes les plus bizarres et les plus tourmentées. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Toutes les tombes étaient à l’ombre, et l’on n’avait planté que des arbres dont l’ombre n’est pas malsaine. Sous les ifs, qui semblent des sapins retroussés par le vent, étaient étendues les femmes. — (Jean Giraudoux, Provinciales, Grasset, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 33)
    1. (Spécialement) Taxus baccata, l’if commun.
  2. (Art) Support de forme triangulaire dont l’assemblage imite un if taillé en pyramide.
    1. Support pour fixer des lampes.
      • Je me sens une immense tristesse devant les affiches mouillées et les ifs à lampions qui clignotent encore à la porte. — (Alphonse Daudet, Un soir de première, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, réédition Le Livre de Poche, 1974, page 177)
    2. Support dans les églises pour fixer des cierges allumés.
    3. Support pour égoutter les bouteilles.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • If commun sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(conjonction) Du moyen anglais yif.

Conjonction Modifier

if \ɪf\

  1. Si, conjonction qui exprime une condition ou un choix.
    • If he does not come back, I will go to France.
      S’il ne revient pas, j’irai en France.
  2. Quoique. Note d’usage : Souvent utilisé entre deux qualificateurs.
    • By focusing on the long term, Ford wanted to foster steady if slow economic growth, so as to eliminate the cycles of steep inflation and deep recession that the country suffered during the 1970s. — (Yanek Mieczkowski, Gerald Ford and the Challenges of the 1970s, 2005)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
if
\ˈɪf\
ifs
\ˈɪfs\

if \ˈɪf\

  1. Si.
    • No ifs, ands, or buts.
      Pas de si, de et ou de mais.
  2. (Informatique) Instruction qui exprime une condition d’exécution en programmation.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier