Étymologie

modifier
(XVe siècle) Du latin ignominia (« ignominie, infamie »).

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
ignominie ignominies
\i.ɲɔ.mi.ni\

ignominie \i.ɲɔ.mi.ni\ féminin

  1. Infamie, grand déshonneur.
    • Être couvert d’ignominie.
    • Tu t’es rassasié plus d’ignominie que de gloire. — (Habacuc, chapitre 2.16)
    • Chaque fois qu’il disait ce mot "monsieur" avec sa voix doucement grave et de si bonne compagnie, le visage de l’homme s’illuminait. "Monsieur" à un forçat, c’est un verre d’eau à un naufragé de la Méduse. L’ignominie a soif de considération. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862, I, 2, 3)
    • Sur ce point, comme tous les autres, la bourgeoisie est un comble de vulgarité et d’ignominie. — (Philippe Sollers, Une curieuse solitude, Seuil, 1958, réédition Le Livre de Poche, page 51)
    • Chaque jour, je me dis que ma sœur ne peut s’enfoncer plus profondément dans la mare de l’ignominie et, chaque jour, je suis surprise de voir qu’elle le fait. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 295)
  2. (Par extension) Action honteuse, soit pour celui qui la fait, soit pour celui qui la subit.
    • — Il m’a appris des… ignominies, des choses que personne ne fait… ou, du moins, je le croyais… — (Colette, La Retraite sentimentale, 1907)
    • Ce qu’il y a de bas, et aussi de fascinable en chaque être était appelé là avec la plus sauvage véhémence, et Kyo se débattait de toute sa pensée contre l’ignominie humaine: […]. — (André Malraux, La Condition humaine, 1946, réédition Folio Plus Classiques, 2019, page 273)
    • La justesse de la cause n’annule jamais l’ignominie des méthodes. — (Philippe Breton, La parole manipulée, La Découverte / Poche, 2000, page 189)
    • Voyez comme on traite cet homme après tant de services, c’est une ignominie. - Voyez comme il traite son père, quelle ignominie.
  3. (Par extension) Idée, écrit ou énoncé honteux, soit pour celui qui le fait, soit pour celui qui le subit.
    • Il n'est pas question pour elle de faire lire cette ignominie à sa maîtresse. — (Monique de Huertas, Louise de La Vallière, éditions Pygmalion/Gérard Watelet, Paris, 1998, page 63)

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier

Forme de nom commun

modifier
Singulier Pluriel
ignominia
\iɲ.ɲo.ˈmi.nja\
ignominie
\iɲ.ɲo.ˈmi.nje\

ignominie \iɲ.ɲo.ˈmi.nje\ féminin

  1. Pluriel de ignominia.