FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin illustratio (« action d’éclairer, hypotypose, éclat »).
Dérivé de lustre avec le préfixe il- et le suffixe -ation.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
illustration illustrations
\i.ly.stʁa.sjɔ̃\
 
Cette couverture de L’Illustration est-elle une bonne illustration (5) pour cet article ?

illustration \i.ly.stʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Vieilli) Action d’illustrer ou état de ce qui est illustre.
    • Les victoires qui contribuèrent à l’illustration du règne de Louis XIV, à l’illustration du nom français.
    • Acquérir de l’illustration, une grande illustration.
    • C’est une famille noble et ancienne, mais sans illustration.
    • Je suis issu d’une famille très ancienne, mais qui n’a eu que peu d’illustration et moins encore de biens. — (Jean Potocki, Manuscrit trouvé à Saragosse, Histoire d’Alphonse van Worden, 1804-1810)
  2. (Vieilli) (Par extension) Personnage célèbre.
    • Il apparaît comme le Réprouvé. […]. Mais il tient chez lui, dans son hôtel particulier, sur les boulevards extérieurs, table ouverte, et tout ce que notre admirable société recèle d’illustrations dans tous les genres et tous les goûts s'expose paisiblement, sans le moindre souci des répercussions possibles. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 212)
    • Mme Frazé n’avait prié au « lunch » que des membres de sa famille, trente-trois illustrations cantonales qui remplissaient la Pélissière d’un murmure élégant. — (Kléber Haedens, L’été finit sous les tilleuls, 1966, Le Livre de Poche, page 6)
  3. Exemple qui rend plus évident et plus clair ; explication.
    • A contrario, mais toujours à échelle régionale, les différentiels de croissance économique génèrent de puissants mouvements centripètes vers les régions et les villes en expansion : la Chine littorale en est actuellement une bonne illustration. — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. Dessin pour accompagner du texte, en particulier de la presse écrite.
    • Les journaux et les magazines qui alimentaient les cerveaux américains (…) devinrent instantanément un feu d’artifice où les illustrations et les titres de colonnes s’enlevaient comme des fusées et éclataient comme des bombes. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 212 de l’éd. de 1921)
    • Les transis des livres d’heures et les illustrations du Dict des trois morts et des trois vifs insistent sur le cadavre et les signes de la décomposition. — (Maurice Daumas, Images et sociétés dans l'Europe moderne: 15e-18e siècles, Armand Colin, 2000)
  5. (Par extension) Photographie, dessin, graphe, etc., composés pour être intercalés dans le texte d’un livre ou d’un journal.
    • Des illustrations en noir et blanc.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
illustration
\Prononciation ?\
illustrations
\Prononciation ?\

illustration \Prononciation ?\

  1. Illustration.

PrononciationModifier

  • Royaume-Uni (Sud de l'Angleterre) : écouter « illustration [Prononciation ?] »

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Commun Indéfini Defini
Singulier illustration illustrationen
Pluriel illustrationer illustrationerna

illustration \Prononciation ?\ commun

  1. Illustration.

DérivésModifier