Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir imposer et main. Le verbe « imposer » est utilisé ici dans le sens de « mettre dessus », acception devenue désuète sauf dans la présente locution.

Locution verbale Modifier

imposer les mains \ɛ̃.po.ze le mɛ̃\ (se conjugue → voir la conjugaison de imposer)

  1. Poser ses deux mains sur la tête d’une autre personne, geste rituel hérité de la tradition judéo-chrétienne et pratiqué notamment par l’Église catholique lors des baptêmes et des cérémonies d’ordination.
    • Ils lui amenèrent un sourd-muet, et le priaient de lui imposer les mains. Jésus, le tirant à part hors de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et de sa salive sur la langue ; et levant les yeux au ciel, il poussa un soupir et dit : Ephephta, c’est-à-dire ouvrez-vous. Et aussitôt ses oreilles s’ouvrirent, sa langue se délia, et il parlait distinctement. — (L’Évangile selon Saint Marc, traduction par Augustin Crampon, chapitre XVI)
    • Je parvins à me débarrasser de la camisole de force, et vers le matin, je me promenai dans les salles. L’idée que j’étais devenu semblable à un dieu et que j’avais le pouvoir de guérir me fit imposer les mains à quelques malades, et, m’approchant d’une statue de la Vierge, j’enlevai la couronne de fleurs artificielles pour appuyer le pouvoir que je me croyais. — (Gérard de Nerval, Aurélia ou le Rêve et la Vie, 1855, chapitre 5)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier