inaugurer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIVe siècle) Du latin inaugurare (« prendre les augures »).

Verbe Modifier

inaugurer \i.no.ɡy.ʁe\ ou \i.nɔ.ɡy.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Consacrer par une cérémonie solennelle.
    • Inaugurer un temple.
    • On a inauguré la statue de ce savant.
  2. Introniser.
    • Jamais Président n’avait été inauguré dans des circonstances aussi dramatiques. Quatorze millions de sans-travail, et leur nombre augmentant chaque jour. — (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
  3. (Figuré) Être l’origine ou le commencement d’une chose.
    • Le rire est très-rare dans l’Écriture. Abraham et Sara, ces deux ancêtres de la douloureuse MARIE, Mère des Larmes, sont chargés de l’inaugurer. — (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs, Joseph Victorion et Cie, 1906)
    • La mort de Lucrèce inaugura l’établissement de la liberté à Rome.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier