FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De l’espagnol incomunicado, participe passé de incomunicar (« couper toute voie de communication »).

Adverbe Modifier

incommunicado \in.kɔ.my.ni.ka.dɔ\

  1. Sans possibilité de communiquer.
    • Il sonne et dit à un agent de faire venir un sergent pour emmener Paulette. Il dit qu’elle doit rester « incommunicado » jusqu’à nouvel ordre. — (Peter Cheyney, Les femmes s’en balancent, traduction de Michelle et Boris Vian, Gallimard, 1949, page 188)
    • Arrêtés la nuit, sans mandat, incommunicado (sans possible de communiquer). — (Crise d'Octobre : un monument à la mémoire des prisonniers, cyberpresse.ca, 16 octobre 2010)
    • Une avocate iranienne emprisonnée incommunicado et condamnée en son absence à 33 ans d’emprisonnement et 148 coups de fouet. — (Observatoire international des avocats, Nasrin Sotoudeh, protect-lawyers.com/fr, 12 mars 2019)

TraductionsModifier