FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1573) Du latin incognitus, d’après connu → voir incognito.
(Nom 2) (XVIIIe siècle) Nom donné par les Canadiens français qui ne connaissaient pas cette espèce[1].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin inconnu
\ɛ̃.kɔ.ny\

inconnus
\ɛ̃.kɔ.ny\
Féminin inconnue
\ɛ̃.kɔ.ny\
inconnues
\ɛ̃.kɔ.ny\

inconnu \ɛ̃.kɔ.ny\

  1. Qui n’est pas connu.
    • Pays inconnu.
    • Île, terre inconnue.
    • Ce sont des gens inconnus.
    • Cet homme, ce visage ne m’est pas tout à fait inconnu.
    • Il veut rester inconnu.
    • Auteur inconnu.
    • Tout s’est modernisé, et il y a de tout, sauf des gendarmes et des prisons, car le crime est encore inconnu. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • On sait que l’emploi du fer fut inconnu de toute l’Amérique avant l’arrivée de Colomb. […]. Parfois cependant le fer météorique est employé accidentellement. — (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p.18)
  2. Qu’on n’a pas encore éprouvé, ressenti.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
inconnu inconnus
\ɛ̃.kɔ.ny\

inconnu \ɛ̃.kɔ.ny\ masculin (pour une femme on dit : inconnue)

  1. Personne que l’on ne connaît pas.
    • Nous nous levons à demi habillés, des inconnus autour de nous surgissant du foin, à la vitesse et avec les ennuis d’une résurrection, se plaignant du bras, d’une fluxion, de la jambe. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • À l'école, on nous apprenait à aimer notre prochain. Mais les inconnus, c'était autre chose. Donc, bien entendu, nous cherchâmes noise à Guido. Primo, parce que c'était un intrus, venu se greffer sur notre classe à la rentrée de septembre, l'année de notre passage en neuvième, […]. — (Curt Leviant, Journal d'une femme adultère, traduit de l'anglais par Béatrice Vigne, Éd. Anatolia, 2007, Pocket, 2009)
  2. (En particulier) Personne qui n’est guère connue, dont on n’a pas entendu parler, ou que l’on regarde comme peu digne de l’être.
    • Elle s’est entêtée d’un inconnu.
  3. (Au singulier) Ce que l’on ignore, par opposition à ce que l’on connaît.
    • Une indéfinissable attraction poussait en avant ces hardis pionniers. Le prestige de l’inconnu miroitait à leurs yeux. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Ernest demeura fasciné par le gouffre de l’inconnu. L’inconnu, c’est l’infini obscur, et rien n’est plus attachant. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • J’ai la passion de la philosophie et de la science qui vont cherchant l’inconnu du cœur de l’homme et le pourquoi des lois de la vie. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))
    • Aux aventureux, l'Islande offre aussi l’attrait de l’inconnu. Le cœur de l’île, inhabité et inhabitable, est encore une terre incognito. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 3)
    • Les hommes aiment beaucoup trouver, dans la nature, des périodicités du genre de celles dont nous parlons. Elles leur procure une vague impression d’assurance contre l’inconnu; […]. — (Pierre Rousseau, La Terre, ma Patrie, collection "Savoir', librairie Arthème Fayard, 1947, page 444)
    • Notre incompréhension devant l’inconnu a dressé aux quatre coins du monde un atlas mythologique. Des centaines d'endroits où la virginité et le merveilleux se sont mués en eldorados, en paradis perdus, en enfers verts, en mirages et en abîmes. — (Michel Udiany, L'histoire des mondes imaginaires: De la Tour de Babel à l'Atlantide, Éditions Jourdan, 2015, en avant-propos)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
inconnu inconnus
\ɛ̃.kɔ.ny\
 
Un inconnu (poisson).

inconnu \ɛ̃.kɔ.ny\ masculin

  1. (Ichtyologie) Espèce de salmonidé anadrome de grande taille, proche du belorybitsa de la Caspienne, mais fréquentant les rivières et lacs arctiques de Sibérie, du Canada et de l’Alaska.
    • L’inconnu est un poisson de grande taille qui fait partie de la famille des corégones (sous-famille Coregoninae). Dans le Grand lac des Esclaves, l’inconnu est surtout présent dans les zones côtières de la partie principale du lac, sauf à l’automne, lorsqu’il remonte les cours d’eau pour aller frayer. — (Évaluation de l’inconnu, Stenodus leucichthys, de la rivière Buffalo, Grand lac des Esclaves, Territoires du Nord-Ouest, de 1945 à 2009, Secrétariat canadien de consultation scientifique, Avis scientifique 2012/045, page 3)
    • L’inconnu a plusieurs noms communs, dont « shees » en langue amérindienne et « sheefish » ou « coney » en anglais. — (Du lac à votre assiette, freshwaterfish.com, 2016)
    • Toutefois, dans les eaux d'un tributaire, l'embouchure de la rivière Buffalo, la pêche est interdite à l’année longue en raison de la présence périodique de stocks d’inconnu (Stenodus leucichthys nelma) migrateurs. — (Gazette du Canada, Statutory Orders and Regulations, Volume 138, Numéros 1 à 6, page 149)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Freshwater Vertebrates of the Arctic and Subarctic, V. C. Wynne-Edwards, Ottawa, 1952, page 9