incubation

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin incubatio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
incubation incubations
\ɛ̃.ky.ba.sjɔ̃\

incubation \ɛ̃.ky.ba.sjɔ̃\ féminin

  1. (Zoologie) Action des volatiles qui couvent leurs œufs, de manière à les maintenir au chaud et à permettre le développement de l'embryon.
    • Selon Gilles Gauthier, je pourrais y trouver quelques nids d'oies dont les œufs seraient encore en incubation, bien que la période des éclosions soit à peu près terminée. — (Gérald Baril, Si près, si loin, les oies blanches, Montréal, XYZ, 2020, pp. 127)
    • L’époque de l’incubation est un temps de persécution pour une foule d’Oiseaux échassiers et nageurs. — (Jean Charles Chenu, Encyclopédie d'histoire naturelle ou Traité complet de cette science, tome 4: Oiseaux, Paris : chez Marescq & Cie & chez Gustave Havard, 1860, page 184)
  2. (Par analogie) Action humaine qui consiste à faire incuber des œufs par des moyens artificiels.
    • À l'époque où commencent à pousser les feuilles du mûrier, […], on procède à l'incubation des œufs en les exposant à une température artificielle […]. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  3. (Bactériologie) Passage d'une culture dans une étuve bactériologique.
    • Pour l’instant, nous avons quinze boîtes de Pétri en incubation.
    • (Par extension)Les résultats de ces recherches ont démontré l'importance primordiale que revêtent, pour la consistance du yoghourt brassé, le choix de la culture et la température d’incubation. — (Bulletin agricole du Rwanda, Office des cafés du Rwanda, 1972, vol. 5-7, page 252)
  4. (Médecine) Temps qui s’écoule entre le moment où l’organisme est affecté par une cause quelconque de maladie et l’éclosion de la maladie.
    • Période d’incubation.
  5. (Figuré) Période de maturation entre une idée et sa concrétisation.
  6. (Antiquité) Rituel de relation avec un dieu pour obtenir une guérison.
    • Pour guérir le dernier-né de la Reine, qui souffrait d'un abcès à la gorge et qu’Hadès semblait encore une fois attirer dans ses ténèbres, le médecin Olympos avait jugé qu'il fallait prendre les grands moyens : une incubation, et à Canope. — (Françoise Chandernagor, Les Enfants d'Alexandrie, éd. Albin Michel, 2011)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin incubatio.

Nom commun Modifier

incubation

  1. Incubation.

Apparentés étymologiquesModifier

Voir aussiModifier

  • incubation sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)