indécrottable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Composé de décrottable et de in-.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
indécrottable indécrottables
\ɛ̃.de.kʁɔ.tabl\

indécrottable \ɛ̃.de.kʁɔ.tabl\ masculin et féminin identiques

  1. Rare au sens littéral Qu’on ne peut décrotter.
  2. (Figuré) Qui persiste dans ses erreurs ou ses défauts, incorrigible, incurable, invétéré.
    • Cet élève est indécrottable.
    • Ces parvenus sont vraiment indécrottables.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
indécrottable indécrottables
\ɛ̃.de.kʁɔ.tabl\

indécrottable \ɛ̃.de.kʁɔ.tabl\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. Personne qui n’arrive pas à changer de comportement, de caractère.
    • C’est le secret du rire qu’arrachent à tous, sauf aux esprits chagrins, ces sortes d’artistes qui font ce qu’on appelle « le comique idiot » : l’indécrottable, la recrue inaltérablement incompréhensive, la petite femme niaise, tous les spécimens d’humanité que le langage populaire nomme « gourdes, tourtes et pochetées ». — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 239)

TraductionsModifier

RéférencesModifier