indication

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin indicatio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
indication indications
\ɛ̃.di.ka.sjɔ̃\

indication \ɛ̃.di.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’indiquer ; le renseignement fourni.
    • […]; arrivé devant cette planche où l'on espérait lire une indication de route, on se trouve en face d'une sauvage peinture, barbouillage de flammes rouges et d'ailes volantes ; […]. — (Onésime Reclus, La Terre à vol d'oiseau, Paris : Hachette, 1893, p. 210)
    • Le reste, sauf, si l'on veut, le compas de relèvement, est à l'avenant, ou parfaitement dérisoire, comme le spidomètre (pour mesurer la vitesse), sans aucune précision, donc sans usage de loch, sans raison d'être hors de régate, et l'anémomètre, dont l’indication... dépend de l'endroit où on le place. — (Jean Merrien, La mer aux dames, Paris : Robert Laffont, 1961)
    • Les indications des radiographies du crâne sont limitées aux suspicions d’embarrure et aux plaies profondes. — (Philippe Labrune, Urgences pédiatriques, vol.1, Pathologies : clinique, examens, stratégies, gestes, page 1337, ESTEM/De Boeck, 2004)
    • Il fut arrêté dans la foule, sur l’indication d’un tel.
    • Cela peut fournir d’utiles indications. — Vous m’aviez donné une fausse indication.
  2. Ce qui indique, ce qui donne à connaître quelque chose, et qui en est une espèce de signe.
    • Son embarras est une indication de sa faute, une indication qu’il se sent coupable.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin indicatio.

Nom commun Modifier

indication

  1. Indication.