Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin indirectus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin indirect
\ɛ̃.di.ʁɛkt\

indirects
\ɛ̃.di.ʁɛkt\
Féminin indirecte
\ɛ̃.di.ʁɛkt\
indirectes
\ɛ̃.di.ʁɛkt\

indirect \ɛ̃.di.ʁɛkt\ masculin singulier

  1. Qui ne conduit pas au but directement, qui est détourné.
    • Chemin indirect.
    • Voie indirecte.
    • Itinéraire indirect.
    • Critique indirecte.
    • louanges indirectes.
    • Avis indirect.
    • Question indirecte.
    • Moyens indirects.
    • Cette nouvelle m’est parvenue par une voie indirecte.
    • Ne vous fiez pas aux propositions de cet homme, il a des vues indirectes.
  2. (Grammaire) Qui se rattache indirectement, c’est-à-dire par une préposition exprimée ou sous-entendue, au mot dont il complète le sens.
    • Complément d'objet indirect ou COI.
    • Dans "je donne ce livre à Pierre", ce livre est le complément direct de je donne, et à Pierre le complément indirect.
    • Il y a ordinairement une préposition devant le complément indirect.
    • Les pronoms personnels me, te, se, nous, etc. s’emploient fréquemment, comme compléments indirects, pour à moi, à toi, etc.
    • Interrogation indirecte, phrase interrogative dont on fait le complément d’objet d’un verbe.
      "Quelle heure est-il ?" est une interrogation directe. "Dites-moi quelle heure il est" est une interrogation indirecte.
    • Style indirect, construction par laquelle on substitue, dans un second membre de phrase, la forme subordonnée à la forme coordonnée.
      "Je me dis que Paul viendra" est une construction de style indirect, au lieu de "Je me dis Paul viendra".
    • Discours indirect, se dit de la forme qu’emploient les écrivains pour rapporter à la troisième personne les discours tenus ou supposés tenus à la première personne.
  3. (Droit) Fait contre la loi, au moyen d’une personne interposée ou de quelque acte simulé.
    • Avantage, indirect.
    • Ligne indirecte ou collatérale, se dit par opposition à ligne directe.
    • Contributions indirectes, impôts établis sur les objets de commerce et de consommation, ou sur certaines choses dont le besoin est éventuel : tels sont les droits d’octroi, de douane, de timbre, d’enregistrement, etc.

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin indirectus.

Adjectif Modifier

indirect masculin

  1. Indirect.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin indirectus.

Adjectif Modifier

indirect

  1. Indirect.

AntonymesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin indirectus.

Adjectif Modifier

indirect

  1. Indirect.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,8 % des Flamands,
  • 98,7 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]