indirigeable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1789) Mot dérivé de diriger, avec le préfixe in- et le suffixe -able. Apparaît dans le même livre que son antonyme dirigeable, à propos des aérostats.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
indirigeable indirigeables
\ɛ̃.di.ʁi.ʒabl\

indirigeable \ɛ̃.di.ʁi.ʒabl\

  1. Que l’on ne peut pas diriger.
    • [...] car il est certain que ces machines ne furent jamais indirigeables, et qu’après avoir changé leur forme, et consolidé leur enveloppe, il ne falloit, pour obtenir ce résultat, que placer avantageusement des agens de direction et de vitesse, et leur donner la puissance nécessaire. — (Baron Scott, Aérostat dirigeable à volonté, Maradan, Paris, 1789, pages 105-106)
    • Évidemment, si la violence du cyclone s’accroissait encore, l’Albatros ne serait plus qu’un fétu de paille indirigeable, emporté dans un de ces tourbillons qui déracinent les arbres, enlèvent les toitures, renversent des pans de murailles. — (Jules Verne, Robur-le-Conquérant, Hetzel, Paris, 1886)
    • « Je me soumets donc sans restriction à ce qu’il souhaite. Je ne sais pas si je parviendrai à faire ce qu’il me demande. Si je n’y parviens pas, c’est que je suis indirigeable. » — (Francis Huster, cité dans Francis Huster, Molière et les autres..., de Jean-Yves Rogale, Mengès, 1982)

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier