indisposition

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de disposition avec le préfixe in-.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
indisposition indispositions
\ɛ̃.dis.pɔ.zi.sjɔ̃\

indisposition \ɛ̃.dis.pɔ.zi.sjɔ̃\ féminin

  1. Léger malaise, légère altération dans la santé.
    • Vous rentrez chez vous, vous avez hâté rageusement votre cheval normand, vous n’avez évité ni l’indisposition de votre animal, ni l’indisposition de votre femme. — (Honoré de Balzac, Petites misères de la vie conjugale)
    • Dans les récits fortement détaillés de ses diverses indispositions elle réussit à infuser tant de romantisme qu'il put à peine résister à la tentation de lui demander quelque chose de grossier. — (Vladimir Nabokov, L'enchanteur,Trad. Gilles Barbedette. Paris, Seuil (Points), 1986, page 41)
  2. (Désuet) (Par euphémisme) Menstruations.
    • N'y a-t-il pas jusqu'à mes « périodes » que vous m'obligez à noter! La dernière indisposition dont je vous avais parlé s'était terminée le 21 novembre. Quelle ne fut pas ma surprise de constater que les menstruations suivantes arrivèrent le 19 décembre, c'est-à-dire exactement vingt-huit jours après! — (Marcelle Gauvreau, Lettre à Marie-Victorin, 9 janvier 1937, dans Lettres au frère Marie-Victorin, éditions Boréal, Montréal, 2019, page 95)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier