industrieux

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVe siècle) Du latin industriosus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin industrieux
\ɛ̃.dys.tʁi.jø\
Féminin industrieuse
\ɛ̃.dys.tʁi.jøz\
industrieuses
\ɛ̃.dys.tʁi.jøz\

industrieux \ɛ̃.dys.tʁi.jø\

  1. Qui montre de l’industrie, de l’adresse, des ressources de l’esprit.
    • Le jardinier industrieux, en écartant cette foule importune, mettra, par quelques secrets utiles, la Rose qu'il chérit à l'abri de ces ouvriers habiles et délicats qui semblent la préférer à toutes les autres fleurs ; il fera fuir les papillons volages, l’émeraudine verdâtre et le richard rubis ; […]. — (Pierre-Joseph Buc'hoz, Monographie de la rose et de la violette: considérées sous leurs aspects d’utilité et d'agrément, Paris : chez Chambon, an XII (1804), p. 81)
    • Vous avez le droit d’employer votre intelligence à l’augmentation de votre patrimoine, le droit d’être économes, industrieux, de placer des capitaux, enfin la possibilité de faire fortune sans déroger. — (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, dans Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Les abeilles ne semblaient nullement effrayées des coups de hache, elles continuaient à rentrer et à sortir, se livrant en toute sécurité à leurs industrieux travaux. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Nous ne faisons que traverser Loqueffret, bourg chétif, mais industrieux, comme tous ceux de cette région, où chacun défriche, ensemence son arpent de landes, et exerce par surcroît une foule de petits métiers. — (Anatole Le Braz, Les Saints bretons d’après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893-1894, Calmann-Lévy, Paris, 1937, page 70)

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier