FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1877) Du latin infra (« plus bas »), et du français rouge, indiquant une fréquence de la lumière plus basse que le rouge.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
infrarouge infrarouges
\ɛ̃.fʁa.ruʒ\

infrarouge \ɛ̃.fʁa.ruʒ\ masculin et féminin identiques (orthographe rectifiée de 1990)

  1. (Physique) Dont la longueur d’onde est plus longue que celles de la lumière visible dans le spectre électromagnétique.
    • Bizarrement, la mode des séances de spiritisme avec déplacements de lourdes tables et apparitions et matérialisations « d’ectoplasmes » perdit beaucoup de sa popularité à peu près à la même époque où la compagnie Kodak mis sur le marché son premier film sensible aux rayons infrarouges. — (Pierre Cloutier, À la recherche de l’âme, dans Le Québec Sceptique, n° 35, page 38, automne 1995)

Variantes orthographiquesModifier

AbréviationsModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
infrarouge infrarouges
\ɛ̃.fʁa.ruʒ\
 
Vue prise en infrarouge.

infrarouge \ɛ̃.fʁa.ruʒ\ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. (Physique) Lumière infrarouge.
    • L’infrarouge et l’ultraviolet.
    • Chauffage par infrarouges.

Variantes orthographiquesModifier

AbréviationsModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier