Voir aussi : ingenu

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin ingenuus (« né libre (de parents libres) », « de bonne famille », mais aussi « inné » ).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin ingénu
\ɛ̃.ʒe.ny\

ingénus
\ɛ̃.ʒe.ny\
Féminin ingénue
\ɛ̃.ʒe.ny\
ingénues
\ɛ̃.ʒe.ny\

ingénu masculin

  1. Qui a de la simplicité et presque de la naïveté dans la franchise.
    • Un homme ingénu.
    • Un esprit ingénu.
    • Cette jeune personne est très ingénue.
    • Il a l’air ingénu, fort ingénu.
    • Elle a dit cela d’une manière tout à fait ingénue.
    • Déclaration, réponse ingénue.
    • Il fit un aveu ingénu.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ingénu ingénus
\ɛ̃.ʒe.ny\

ingénu \ɛ̃.ʒe.ny\ masculin (pour une femme, on dit : ingénue)

  1. Hommelibre, dans le droit romain, qui n’a jamais été dans une légitime servitude (s’emploie par opposition à affranchi, comme le mot libre par opposition à esclave).
    • Si un ingénu emmène, pour se l’approprier, l’esclave d’un autre, ou s’il négocie quelque affaire avec lui, il sera condamné à payer 600 deniers, ou 15 sous d’or, outre la valeur de l’esclave et les frais de poursuite.— (Loi salique, titre XI, 4, trad. J.-F. A. Peyré, 1828)
  2. Personne simple et presque naïve dans la franchise.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier