Étymologie

modifier
Du latin ingratitudo.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
ingratitude ingratitudes
\ɛ̃.ɡʁa.ti.tyd\

ingratitude \ɛ̃.ɡʁa.ti.tyd\ féminin

  1. Manque de reconnaissance pour un bienfait reçu.
    • Les grands une fois corrompus ne doutent de rien : devenus étrangers à la dignité d'une ame élevée, ils en attendent ce qu'ils ne balanceroient pas d'accorder; et lorsque nous ne nous avilissons pas à leur gré , ils osent nous accuser d’ingratitude. — (Denis Diderot, Essai sur les règnes de Claude et de Néron, livre 1, §. 29, dans les Œuvres de Denis Diderot, publiées par Jacques-André Naigeon, Paris : chez Desray & chez Deterville, an VI, vol. 8, p. 76)
    • Ainsi parlait le prince Jean, daignant oublier que, de tous les fils de Henri II, bien qu’ils fussent tous passibles de ce reproche, il avait été lui-même le plus incriminé pour sa rébellion et son ingratitude envers son père. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Il y a dix ans que je vous connais, croyez-le, et je m'attendais à votre ingratitude. Ainsi je n'ai mérité qu'un attachement vulgaire, et il a suffi qu'une petite fille minaudière et coquette se jouât de vous pour vous détourner en un instant de celle... — (Louis Edmond Duranty, Le malheur d'Henriette Gérard, Paris: chez G. Charpentier, 1879, p. 94)
    • Ce fut, pêle-mêle, l’ingratitude des concitoyens plus enclins à débiner les chaussettes à clous qu'à les soutenir, les manies exaspérantes du margis Barguinoux et les sornettes lourdingues du juteux Pénardin, la promotion qui ne viendrait jamais, je ne sais quoi encore, […]. — (Jerry Josnes, Flic flaque, Marivole Éditions, 2016 , chap. « Flachebac tout »)

Antonymes

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du latin ingratitudo.

Nom commun

modifier

ingratitude

  1. Ingratitude.

Antonymes

modifier

Prononciation

modifier