FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin inhibere (retenir, réfréner), de in (dans, là) et habere (avoir, tenir, saisir).

Verbe Modifier

inhiber \i.ni.be\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Biologie) Empêcher ou ralentir un processus physiologique.
    • L'odorat, qui a pour siège les poils olfactifs est, chez lui, rudimentaire, et partiellement inhibé par la vision. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • L'extrait stomacal est capable d'hydrolyser la lactoglobuline dénaturée, mais non la forme native. La pepstatin-A, inhibiteur spécifique de la pepsine, inhibe, complètement, les effets du suc gastrique, […]. — (Pierre Jouan, Lactoprotéines et lactopeptides: propriétés biologiques, page33, 2002)
  2. (Par extension) Empêcher ou ralentir une action quelconque.
  3. (Vieilli) Défendre, prohiber.

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier