FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin iniquus (« inégal »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
inique iniques
\i.nik\

inique \i.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n'est pas juste, pas égal ; qui manque d’équité.
    • La masse croit qu'elle souffre parce qu'elle subit une inique conséquence d'un passé qui était plein de violences, d'ignorance et de méchanceté. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre V, La grève générale politique, 1908, page 227)
    • Mais, à la longue, elle se vit contrainte de renoncer à ses méthodes iniques, parce que trop d'enquêtes s'étaient tournées à sa confusion. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • L’article 745.51 des conservateurs s’avère inique. Il est choquant que le gouvernement Trudeau n’ait pas corrigé la situation et ait abandonné ses responsabilités aux juges. — (Réjean Parent, Esprit vengeur, Le journal de Québec, 9 décembre 2020)
  2. Qui est injuste en parlant des personnes.
    • Il s’est montré inique envers cet innocent.

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

ParonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • inique sur le Dico des Ados  

RéférencesModifier

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin iniquus (« inégal »).

Adjectif Modifier

inique masculin et féminin identiques

  1. Inique.

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De iniquus (« inégal ») avec le suffixe -e.

Adverbe Modifier

inique \Prononciation ?\ féminin

  1. Inégalement.
  2. Injustement.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

Voir aussiModifier

  • inique sur le Dico des Ados  

RéférencesModifier