Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin injunctio → voir enjoindre.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
injonction injonctions
\ɛ̃.ʒɔ̃k.sjɔ̃\

injonction \ɛ̃.ʒɔ̃k.sjɔ̃\ féminin

  1. Commandement exprès, énoncé d’une manière formelle et impérative, émanant souvent de l’autorité judiciaire.
    • Il paraît que le désespoir avait donné à cette courte, mais énergique injonction, un accent de menace qui résonna formidablement aux oreilles de Maurice, car il s'arrêta tout court. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)
    • Sa femme s’étant obstinément refusée à céder à ses injonctions, il se résigna de fort méchante humeur à vaquer à ses travaux quotidiens dans la ferme ; […]. — (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le notaire de Cazals m'informa qu'il avait pris cette disposition le jour où mon unique héritage familial – la maison de ma tante Agathe – venait d'être mis aux enchères sur injonction du ministère public. — (Jean-Pierre Alaux, Une dernière nuit avec Jimmy, Calmann-Lévy, 2010, p. 14)
    • Et malgré l'injonction péremptoire de Socrate, il est impossible de se connaître soi-même. — (David Goudreault, Ta mort à moi, Stanké, Montréal, 2019, p. 129)

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier