Voir aussi : -Innen, -innen

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

(VIIIe siècle). Du vieux haut allemand innan, du moyen haut-allemand innen issus des langues germaniques *innæ–.[1][2]

Adverbe Modifier

innen \ˈɪnən\ invariable

  1. À l'intérieur.
    • Das Brot ist innen weiß.
      Le pain est blanc à l'intérieur.
    • von innen.
      De l'intérieur.
    • nach innen.
      vers l'intérieur.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Wahrig Herkunftswörterbuch „innen“ auf wissen.de
  2. Friedrich Kluge, bearbeitet von Elmar Seebold: Etymologisches Wörterbuch der deutschen Sprache. 24., durchgesehene und erweiterte Auflage. Walter de Gruyter, Berlin/New York 2001, ISBN 978-3-11-017473-1, DNB 965096742, Stichwort: „innen“, Seite 442.

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Larousse - dictionnaire Allemand/Français - Français/Allemand, éd. 1958, p 545.
  • Harrap’s de poche – Bordas dictionnaire Allemand/Français, éd. 1997, ISBN 0-245-50308-0, p 156.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

Présent Prétérit
ik in inde
jij int
hij, zij, het int
wij innen inden
jullie innen
zij innen
u int inde
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben innend geïnd ou ge-ind

innen \Prononciation ?\ transitif

  1. Recouvrer, encaisser, toucher.
    • een cheque innen
      encaisser un chèque
    • deze vorderingen kunnen niet worden geïnd
      ces créances sont irrécouvrables
    • het innen van een schuld
      le recouvrement d’une créance
    • het innen van een belasting
      la perception d’un impôt
    • het innen van een cheque
      l’encaissement d’un chèque

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 96,7 % des Flamands,
  • 96,9 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]