FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin innocens (« qui ne fait pas de mal »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
innocent innocents
\i.nɔ.sɑ̃\

innocent \i.nɔ.sɑ̃\ masculin (pour une femme, on dit : innocente)

  1. Personne qui n’est pas coupable, qui n’a pas fait ce dont elle est accusée.
    • Il s’était formé à cette époque non pas des tribunaux — la justice se respectait, elle n’ordonne pas l’assassinat des innocents, — mais des cours prévôtales. — (Réponse de M. Raspail père à l'avocat général, lors du procès de François-Vincent Raspail le 12 février 1874)
    • Il vaut mieux risquer de sauver un coupable que de condamner un innocent.
  2. Personne qui n’a rien fait de mal.
    • Protéger les innocents.
  3. Personne qui ignore le mal, en particulier les jeunes enfants ou les handicapés mentaux.
    • On a dépouillé ces pauvres innocents.
  4. Personne naïve.
    • C’est un grand innocent.
    • Vous faites l’innocent.
  5. Comparse, faussement naïf, des illusionnistes.
    • Je sauve toujours les situations avec ma tête ou mon derrière, mes oreilles qu’on tire ou mes cheveux qu’on arrache, en glissant, m’accroupissant ou roulant, comme l’ahuri des pantomimes, comme l’innocent des escamoteurs. — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin innocent
\i.nɔ.sɑ̃\

innocents
\i.nɔ.sɑ̃\
Féminin innocente
\i.nɔ.sɑ̃t\
innocentes
\i.nɔ.sɑ̃t\

innocent \i.nɔ.sɑ̃\

  1. Qui n’est pas coupable.
    • Indépendamment de la précision avec laquelle l’hypothèse du fait non infractionnel est prévue et l'absence de faute, exigée, ce Code est également très clair en n’accordant d’indemnité qu'au condamné reconnu innocent. — (Adolphe Berlet, De la réparation des erreurs judiciaires: étude de la loi du 8 juin 1895 avec un tableau comparatif du texte de cette loi et des projets du gouvernement et des commissions parlementaires, Paris : Éditions A. Rousseau, 1896, page 45)
    • Toutes les kommandanturs reçurent ce genre de missives et des hommes et des femmes purent être arrêtés, torturés, déportés, fusillés alors qu'ils étaient innocents des faits dont ils étaient accusés. — (Cyr Belcroix, Les conséquences de l’inconséquence, 1918-1946,Éditions Le Relais, 1995, page 139)
  2. Qui est exempt de toute malice, de tout vice, qui est pur et candide.
    • Elle a l’air bien innocente.
    • Une jeune fille innocente.
    • C’est une âme innocente, un cœur innocent.
    • Il est innocent comme un enfant.
  3. Qui ignore le mal.
    • Mener une vie innocente.
    • Ses mœurs, ses pensées sont innocentes.
    • Il était dans cet âge innocent où l’on ne soupçonne point le mal.
  4. Qui ne nuit point, qui est inoffensif.
    • Ces messieurs étaient attablés autour de vichy-fraise et de vittel-cassis, innocents breuvages qui, […], jouissent d’une rassurante vertu, laissant le cerveau lucide quand on se voit obligé de boire souvent et qu’on ne veut pas courir le risque de s’enivrer. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • L’agneau est un animal innocent.
    • C’est une action fort innocente.
    • Cette allusion n’est pas innocente.
    • Propos innocent.
    • Plaisirs innocents.
    • Badinage innocent.
    • C’est un jeu bien innocent.
    • Je ne vois rien là que de fort innocent.
    • Jeux innocents, Petits jeux de société où l’on impose de légères pénitences à ceux qui se trompent.
  5. (Par extension) Qui est simple, crédule, ou qui a l’esprit faible, borné.
    • Vous êtes bien innocent de croire ce que cet homme vous dit, de croire à de pareils contes.
  6. (Par extension) Qui est simple d'esprit.
    • La vieillesse l’a rendu tout à fait innocent.
    • — C’est le frère de Marie Papin, celle qui a eu son petit tué par une auto… Il est « innocent »… — (Georges Simenon, Les Demoiselles de Concarneau, Gallimard, 1936, réédition Folio, page 50)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin innocens (« qui ne fait pas de mal »).

Adjectif Modifier

Nature Forme
Positif innocent
Comparatif more innocent
Superlatif most innocent

innocent

  1. Innocent (tous les sens).
  2. Naïf (personne naïve).

AntonymesModifier

DérivésModifier

Nom commun Modifier

innocent

  1. Innocent (personne naïve).
    • We must protect the innocents in this world.
    • He is an innocent.

PrononciationModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin innocens (« qui ne fait pas de mal »).

Adjectif Modifier

innocent \Prononciation ?\

  1. Innocent.