Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) Du latin innominabilis.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
innommable innommables
\i.nɔ.mabl\

innommable \i.nɔ.mabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut pas être nommé ou qualifié, indicible.
    • C’était une sensation innommable.
  2. (Péjoratif) Qui heurte le sens esthétique ou moral de quelqu’un, inqualifiable.
    • À une époque où les théologiens redoutaient que le simple fait de les mentionner eût pour conséquence de propager la non-orthodoxie sexuelle comme une maladie contagieuse, et où les manuels des confesseurs enjoignaient aux prêtres de traiter le « péché innommable » avec la plus grande discrétion, le sodomite devint la figure récurrente des homélies. — (Une histoire de l’homosexualité, collectif, dir. Robert Aldrich, Seuil, 2006, ISBN 2020881357, p. 80)
    • À ce moment de sa vie, il privilégie la qualité à la quantité. En d'autres temps, plus riche, il aurait viré fashion-addict à dévaliser les boutiques de merderies innommables même pas bien cousues dans le fil du tissu. — (Alain Babanini, Puisque ça ne suffit pas!, chez l'auteur/Lulu.com, 2011, p. 14)

AntonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier